Cet arbre qui est devenu mon guide

Nous sommes en 1997, j’ai 36 ans. Je suis mariée depuis pratiquement 11 ans, j’ai deux enfants, une fille et un garçon de 9 et 7 ans. Je travaille pour un décorateur d’intérieur depuis plusieurs années et pratiquement chaque matin, je pars en pleurant, découragée de mon union. Je ne comprends pas mon mari et suis très affligée par ses mensonges, ses tromperies et le manque de présence et d’accompagnement dans la vie au quotidien. Cela fait plusieurs années que je cherche une solution à ce mal-être qui nous unit. J’ai du mal à sortir de ce que j’ai appris de mes parents. Alors, je m’efforce, chaque jour, courageusement, de dialoguer pour trouver une solution, j’en parle à mes amies et je prie… Nous finissons par suivre une thérapie de couple et cependant, les échanges sont toujours aussi difficiles et douloureux.

Désespérée, j’entre dans une forêt et en dépit de toutes espérances, je m’approche d’un très bel arbre, je l’embrasse et ose pleurer tout mon chagrin et lui raconte ma détresse. Quelle stupéfaction quand je l’entendis me répondre ! Sa voix était d’une telle clarté qu’elle me fit décoller de lui en un instant ! Encore sous le choc de cette présence subtile, mais remplie de gratitude devant la simplicité de son aide, je savais que je venais de décovrir un allié.

L’arbre venait de me parler, de me répondre. Hors de tout doute, il était là pour me guider de sa sagesse. C’est ainsi que je découvris. au fur et à mesure, des mes vistes auprès de lui, qu’il allait agir de guide dans ma vie. Chaque semaine, je me rendais auprès de lui pour recevoir un message clé qui m’indiquait où placer mon attention au sein de moi-même et, de fil en aiguille, je suis parvenue à prendre de l’assurance et à suivre cette sagesse intérieure.

À chaque rendez-vous, la joie en mon cœur, j’allais voir mon « maître » et plus le temps passait, plus j’étais instruite et plus l’amour grandissait entre lui et moi. Je communiais avec lui en silence, en Unité et en Vibrance, de cœur à cœur, à un tel point que les animaux ne me percevaient pas. J’étais UN avec le tout et les écureuils, chevreuils et renards… passaient à côté de moi comme si je faisais partie de la forêt. Au cours de l’hiver, je ne lui rendis plus visite et au printemps comme une amoureuse, je couru pour le retrouver, quand à quelques pas de lui, je ne vis plus que la souche, l’arbre couché à terre… mort.

Je crus défaillir… ma douleur était tellement grande que j’éclatai en sanglots. Je me mis debout sur la souche et me laissai aller à toute ma colère. Pourquoi toi? Pourquoi pas un autre arbre? Tu étais si important pour moi. Pourquoi? Pourquoi? Et maintenant que vas-tu devenir? Une feuille de papier, du bois pour un feu puis, plus rien après? Une table, une chaise, une armoire? Toujours en colère, je citai toutes les possibilités jusqu’à ce que je prenne conscience dans mon for intérieur que lui acceptait sa nouvelle vie ! C’est alors que j’entendis l’esprit de l’arbre me dire : « Toi aussi tu es prête pour ton envol ! » Et j’ai compris alors qu’il avait été là jusqu’au bout pour moi. Oui, c’était l’heure pour moi, j’étais prête à quitter mon mari, à vivre du Nouveau, à déployer mes ailes et l’arbre avait été là pour m’y amener avec amour. Je le remerciai et depuis, je chemine avec notre belle Dame nature, les guides de lumière, maîtres Ascensionnés et tout le Vivant, au cœur de ma vie.

 Avec tout mon amour

Florence

flobeliard@gmail.com

 

 

Newsletter