Ne m'insulte plus jamais

Ne m'insulte pas, le cri est au dedans, écoute le message.

Toute la création est à l'intérieur de toi.

Lorsque nous cherchons à sortir de notre prison intérieure, de notre enfermement, la première étape est de reconnaitre le cri au-dedans de soi.

Ce cri cherche à livrer un message, une vérité intérieure.

Cette douleur a d'abord besoin d’être accueillie, puis un cheminement personnel, va nous conduire à la libération et à un retour à l’unité et la paix en Soi.

L’étape suivante est d’aller vers ce qui émane d’une vibration supérieure et d’avoir la volonté d’aller à la lumière pour nous mettre en contact avec notre Moi supérieur, notre grandeur d’âme et la conscience du Divin. Cela peut être en choisissant de méditer, de contempler, de respirer consciemment la lumière, de recevoir un soin énergétique, en expérimentant des rituels sacrés, en dansant, chantant… tout ce qui élèvera le taux vibratoire pour accéder à un point de rencontre avec le Divin.

Le point de départ est un état amoureux, un cœur pur, joyeux, de ce qui vibre en nous la nostalgie de la Source. Tel un poète qui se sent vulnérable et disponible dans son cœur à la rencontre de la beauté infinie de la création. Dans cette humilité, la rencontre avec le Divin va se faire, car l’Esprit a besoin de l’amour pour descendre.

Dans ce moment de rencontre avec cette Vibration Supérieure d’amour, nous accédons au silence et nous laissons alors place à l’intervention du Divin.

L’Esprit Saint descend et féconde la matière pour œuvrer en nous. Cette intelligence suprême nous réveille à la conscience de l’Être et nous mène au retour à notre unité. Elle nous fait sentir la direction que nous avons à prendre dans notre vie pour créer à partir de notre Essence Divine, notre véritable nature. Elle nous aide à maintenir un Esprit réconciliateur pour unifier en nous ce qui est vécu en termes de dualité et de séparation (3e dimension). Elle nous permet ainsi de sortir du jugement et de notre condition de victime, bourreau ou sauveur (3e dimension) pour trouver des solutions directement inspirées de la Source amenant paix et joie (5e dimension).

Sans cet état d’être, nous ne pouvons rejoindre notre humilité et devenir comme le shaman, le sorcier, qui par la voie du « non faire » trouve la connaissance silencieuse.

Si nous sommes bloqués dans des schémas répétitifs, c’est parce que nous restons enfermés dans nos certitudes mentales et notre monde du connu, celui de l’Égo, pour ne pas nous sentir menacés. Le mental se protège lui-même et fait tout pour éviter sa destruction. Il refuse que nous plongions dans l’inconnu, dans le mystère du Divin qui nous révèle à nous-mêmes et que nous rejetons aujourd’hui, car nous voulons tout rationaliser. L’idée c’est d’avoir la ferveur de ce plongeon et l’aspiration à la Vérité. D’accepter de renoncer à la vie que nous nous sommes fabriquée. Nous aurions avantage à passer par la compréhension de l’expérience directe du mystère. Nous sommes d’Essence Divine. Tout est là et tout nous est donné.

Chacune de nos demandes est entendue toutefois, sommes-nous prêts à écouter les réponses sous forme de signes et de coïncidences? Nous ne voulons pas souvent les suivre, les jugeant inconfortables ou tout à fait erronés. Nous pensons que ces messages semblent faux et continuons de définir nous-mêmes ce qui est juste et répétons les mêmes schémas de dualité.

De même, pour toutes les mémoires cellulaires cristallisées à la suite de chocs émotifs, il est de notre responsabilité de faire un travail de libération de ces mémoires.

Ce choix d’élévation, il n’y a que nous qui puissions le faire. Être et rester dans la 5e dimension nous demande de faire le choix de la maîtrise de nos pensées et de nos actions. Ces choix doivent être maintenus dans une conscience élevée d’amour inconditionnel nourrissant notre cœur de sentiments merveilleux.

Ensemble, vivons la joie de cette certitude de qui nous sommes réellement et créons ce paradis terrestre.

Avec tout mon amour

Florence

Newsletter